Qu'est-ce que ATRIUM Section Psychologie ???

Bienvenue dans la section Psychologie des sites ATRIUM. Composée de travaux divers concernant l'historique de la discipline, les méthodologies, la psychologie sociale ou la question de l'intersubjectivité, la psychologie de l'enfant et la psychopédagogie, des biographies d'auteurs célèbres... nous ferons une place grandissante à la pédagogie dans cette section.

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> Histoire de la psychologie

L'approche cognitive

 
 

Avec la venue des ordinateurs s'est développé en psychologie un grand courant de pensée où on tend à mettre l'accent sur la façon dont le cerveau traite l'information, sur la façon dont on comprend le monde finalement. En fait, on pourrait dire que le cognitivisme est un peu le retour du structuralisme en tant qu'on s'intéresse ici aux mécanismes mis en oeuvre par l'humain pour décortiquer l'information qu'il reçoit du monde et se l'approprier.

De nos jours, on pourrait se demander laquelle de toutes ces approches est la plus efficace ou même la plus vraie. Il faut ici faire très attention. La psychologie n'est pas un domaine de vérité révélée où une affirmation sera comme une vérité de foi. La psychologie n'est pas non plus une recette miracle pour vivre heureux et en santé.

La tentation de rechercher dans la psychologie des modèles de comportements tout faits ou encore des recettes d'attitudes pour vivre heureux est grande. Il n'y a qu'à remarquer les titres de volumes (dont la qualité est très inégale) des rayons de psychologie dans les librairies pour s'en convaincre. Les gens cherchent le bonheur et ont toujours eu tendance à le chercher à l'extérieur d'eux (beau mécanisme de défense n'est-ce pas?).

En fait, aucune des approches que nous avons vues n'est vraiment complète. Aucune n'efface complètement l'autre non plus. De nos jours, les psychologues ont tendance à être plus éclectique. En d'autres termes, ils ont tendance à prendre ce qu'il y a de bon dans chaque approche.

En effet, chaque tendance de la psychologie et chaque école de pensée éclaire une dimension de l'humain qui peut être précieuse. En revanche, chacune comporte aussi des lacunes à combler. Il est assez rare de nos jours qu'un psychologue soit un inconditionnel d'une seule école sans regarder les avantages des autres. Bien qu'ayant certaines préférences, les psychologues connaissent généralement bien les limites de leur propre école de pensée et sont prêts à conseiller leurs patients de façon adéquate. Lorsqu'ils ne sont pas capables de les aider d'une manière efficace, ils référeront à d'autres.

Le plus bel exemple de cela est sans doute le traitement des phobies. Un psychologue à tendance humaniste sait très bien que l'approche behaviorale-cognitive pourra traiter efficacement la phobie en dix fois moins de temps que lui et, en principe, n'hésitera pas à utiliser cette approche ou à référer son patient .

 

Retour au sommaire

 
 
 

Liens internet

     
 
Votre site ici !!! Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...
 
 
Copyright © Yannick RUB