Qu'est-ce que ATRIUM Section Psychologie ???

Bienvenue dans la section Psychologie des sites ATRIUM. Composée de travaux divers concernant l'historique de la discipline, les méthodologies, la psychologie sociale ou la question de l'intersubjectivité, la psychologie de l'enfant et la psychopédagogie, des biographies d'auteurs célèbres... nous ferons une place grandissante à la pédagogie dans cette section.

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> Histoire de la psychologie

Les théories humanistes

 
 

Les théories humanistes sont nées en grande partie de réactions aux deux autres courants, psychanalytique et behaviorial. Les humanistes reprochaient aux behavioristes de ne pas tenir compte des aspirations et des valeurs de l'humain, de trop le considérer comme un robot. Ils reprochaient aux psychanalystes leur vision négative de la nature humaine où l'humain est un peu comme guidé par ses pulsions primitives et doit sans cesse tenter de les contrôler. De plus, la psychanalyse s'est développée à partir de l'observation de gens plus ou moins fonctionnels, pathologiquement atteints. 

L'approche humaniste voit l'humain comme un individu qui se construit selon ses perceptions personnelles du monde et qui tend toujours vers une plus grande réalisation.

Un des grands représentants de cette approche est Carl Rogers. Selon lui, toute personne est fondamentalement bonne et tend vers son plein épanouissement qu'il nomme «réalisation de soi». La seule condition pour que cela fonctionne bien est que l'individu grandisse dans la considération positive inconditionnelle. Cette considération positive inconditionnelle n'est pas l'acceptation de tout ce que fait l'individu mais bien plutôt la séparation entre ce qu'il est et ce qu'il fait. Indépendamment de ce qu'elle fait, la personne doit sentir qu'elle est quelqu'un d'unique, de bon, de capable. Ce qu'elle fait peut correspondre ou pas à cette vision mais doit être séparé. Par exemple, je peux dire à un enfant: tu es quelqu'un et je t'aime mais je ne suis pas d'accord avec ce que tu as fait. L'important, c'est que dans la désapprobation de ce que l'enfant a fait, il ne sente pas que c'est lui qu'on condamne mais bien ses gestes.

Abraham Maslow est aussi un grand représentant de l'approche humaniste. Pour lui, tout être tend aussi vers la réalisation de soi. Il nomme cela «actualisation». Maslow part de l'idée selon laquelle chaque humain tend vers la réalisation de ses potentialités, tend à développer au maximum ses talents et ses capacités. Il intègre à cette idée le concept de satisfaction des besoins. En effet, selon Maslow, il y a cinq grandes catégories de besoins: besoins fondamentaux (manger, boire, dormir), besoin de sécurité, besoin d'appartenance et d'amour, besoin d'estime et besoin d'actualisation. Selon lui, il faut que les premiers besoins soient comblés pour que l'on puisse s'occuper des autres.

Quant à l'actualisation, il s'agit d'une étape qui n'est jamais terminée où l'individu va croître continuellement tout au long de sa vie.

 

Retour au sommaire

 
 
 

Liens internet

     
 
Votre site ici !!! Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...
 
 
Copyright © Yannick RUB