Qu'est-ce que ATRIUM Section Psychologie ???

Bienvenue dans la section Psychologie des sites ATRIUM. Composée de travaux divers concernant l'historique de la discipline, les méthodologies, la psychologie sociale ou la question de l'intersubjectivité, la psychologie de l'enfant et la psychopédagogie, des biographies d'auteurs célèbres... nous ferons une place grandissante à la pédagogie dans cette section.

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> Psychologie sociale

Le modèle tripolaire

 
 

Modèle tripolaire un sujet confronté à un objet et en relation avec un (des) autres (s) sujet (s) présent (s) ou absent (s). Pôles : contexte / interlocuteurs / objets.

Contexte :  tenir compte des éléments du contexte (cadre spatial, temporel, le but de la rencontre, le type de tâche…) + les sujets ont des représentations sur les éléments du contexte. Les sujets coconstruisent des représentations ensemble également (par exemple au sujet du but de la rencontre…). Le contexte a une dimension dynamique et non pas statique.

Interlocuteur : le sujet doit être confronté à d'autres sujets (réels ou imagés) ou encore à une institution au travers de la personne. Il y a coordination des actions conjointes au travers des faits (=actions) et des discussions (paroles). Chaque sujet aborde l'interaction selon ses propres caractéristiques. La construction se fait grâce à des repères que les sujets "créent" concernant les autres sujets (Þ élément émergent dans l'interaction). Donne des éléments pour se faire comprendre.

Objet de référence : Objet à propos duquel on parle, on interagit. Eléments qui leur sont propres, mais aussi soumis aux représentations que les sujets ont d'eux. L'objet peut prendre des positions énonciatives différentes:

-          muette ou nulle (l'objet est là en tant qu'état sur lequel raisonner)

-          acteur (agit en tant que réalité physique)

-          en tant qu'interlocuteur (par exemple un ordinateur est considéré comme tel)

On se place sur divers terrains d'observation (du plus micro au plus macro), ce sont les contextes globaux. On essaye de voir comment se construit et se transmet la connaissance dans ces contextes globaux, on analyse les situations. On a désormais quitté les tâches classiques (Piaget) pour des tâches plus complexes (ex: avec ordi); les populations que l'on touche sont différentes.

 

Retour au sommaire

 
 

 

Liens internet

     
 
Votre site ici !!! Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...
 
 
Copyright © Yannick RUB