Qu'est-ce que ATRIUM Section Psychologie ???

Bienvenue dans la section Psychologie des sites ATRIUM. Composée de travaux divers concernant l'historique de la discipline, les méthodologies, la psychologie sociale ou la question de l'intersubjectivité, la psychologie de l'enfant et la psychopédagogie, des biographies d'auteurs célèbres... nous ferons une place grandissante à la pédagogie dans cette section.

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> Psychologie, divers travaux

Influence de l’interlocuteur sur la forme linguistique des demandes à deux ans et demi

 
 

Introduction

Cette étude se propose de montrer que l'enfant commence dès l'âge de deux ans et demi à utiliser le langage de manière diversifiée en fonction des différents types de règles internes à la communication et aux règles sociales relatives aux rapports interindividuels. La demande est particulièrement appropriée pour mettre cela en évidence. D'abord parce qu'elle s'exprime sous diverses formes linguistiques (des plus directs et explicites aux plus indirects et implicites (impératives vs allusions). On peut aussi y ajouter des formules de politesse ou des tournures pour la rendre plus acceptable.  Une seconde raison c'est que la demande est formulée pour "faire faire quelque chose à quelqu'un", donc l'autre est pris en considération : a-t-on le droit de faire une telle demande à une telle personne (selon leurs rapports sociaux). Le degré de familiarité sera l'aspect principal pris en compte dans cette recherche. Cette étude concerne donc l'ajustement des messages de l'enfant en fonction de deux composantes de la situation sociale : l'attitude du partenaire adulte envers la demande et son degré de familiarité.

La demande rencontre différents types d'échec: l'incompréhension et le refus. L'incompréhension exprime toutefois une disposition en principe positive à satisfaire la demande, celle-ci se trouve alors légitimée. Mais lors du refus, le sujet doit à la fois tenter de faire aboutir sa demande tout en maintenant l'équilibre de la relation sociale. Divers travaux ont ainsi montré que dès la fin de la période pré-linguistique (18 mois) l'enfant adapte la production et la forme de ses demandes en fonction de l'attitude du partenaire. La nécessité d'ajuster les messages selon l'attitude de l'interlocuteur et son degré de familiarité est probablement commune à toutes les cultures, mais le poids de ces facteurs peut différer en fonction des conventions sociales spécifiques.

Dans cette expérience la situation expérimentale de jeu sera destinée à favoriser la production de demandes d'objet, on y comparera les conduites des enfants français et des enfants iraniens avec deux types d'interlocuteurs contrastés du point de vue de leur familiarité (la mère et une expérimentatrice). La comparaison s'effectue selon conditions: la satisfaction de la demande (cela permet d'analyser la forme de la demande initiale) ; la clarification ; le refus. Les variations en fonction de la situation sont considérées du point de vue de a production (nombre) des demandes et du point de vue de l'utilisation des formes linguistiques (des plus directs aux plus indirects). Les auteurs ont aussi relevé certaines composantes des demandes: formules de politesse, justifications et négociations (ce sont les tentatives de persuasion).

Avoir une copie de cette expérience est quasi incontournable pour la compréhension de cette page.

Hypothèses

- Les non-reforumlations sont plus nombreuses en condition de refus qu'en condition de clarification. Cette différence est plus marquée avec l'expérimentatrice et/ou avec les enfants iraniens.

- Les formes directes sont plus nombreuses en conditions de satisfaction et clarification qu'en condition de refus. Les tentatives de persuasion sont plus nombreuses en condition de refus.

- Les énoncés de type persuasion sont plus nombreux avec l'expérimentatrice qu'avec la mère.

- Importance de la culture: La non-reformulaiton en cas de refus caractérise l'interlocuteur non familier surtout chez les enfants iraniens. L'utilisation de la persuasion en condition de refus est plus nette chez les enfants iraniens.

Procédure

Sujets

Deux groupes de 20 enfants de 29 à 31 mois (l'un en France, l'autre en Iran). Niveau socio-économique moyen.

Situation

Le matériel : il est constitué de deux puzzles en bois. Les enfants sont observés à la crèche ou à leur domicile (une fois en interaction avec leur mère et une fois avec l'expérimentatrice). Le puzzle complet est présenté à l'enfant et défait devant lui. L'adulte propose à l'enfant de refaire le puzzle, celui-ci est placé hors d'atteinte de l'enfant et c'est donc l'adulte qui donne les pièces. Chacun des trois types de réponses (satisfaction, clarification, refus) est fourni sept fois dans un ordre aléatoire. Si au bout de 5 secondes l'enfant n'a pas reformulé sa demande on lui donne quand même la pièce pour que le jeu puisse continuer.

Codage

Les conduites gestuelles (extension du bras, de la main, pointage) ont été notées.

Résultats

Non-formulation initiale: (pas d'hypothèse des chercheurs à ce sujet) : Il y a une plus grande influence de la non-familiarité chez l'enfant iranien que chez l'enfant français.

Non-reformulations: L'enfant se range plus souvent au refus de l'adulte quand il s'agit d'une personne non familière que quand il s'agit de la mère. La culture n'a pas d'effet sur cette variable.

Culture: les impératives sont plus fréquentes chez les enfants iraniens que chez les enfants français. Cette différence n'était pas prévue, elle vient du fait que les enfants français utilisent plus fréquemment deux types d'énoncés: l'insistance et l'expression de désirs.

Discussion

Les résultats confirment pour l'essentiel les hypothèses.

 

Retour au sommaire

 
 

Résumé de l'article de Marcos, H., Verba, M., Schourcheh, F. (1999). Influence de l’interlocuteur sur la forme linguistique des demandes à deux ans et demi : le message initial et ses reformulations chez des enfants français et iraniens. Dans Archives de psychologie, Volume 67, No 261, pp145-159.

Liens internet

     
 
Votre site ici !!! Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...
 
 
Copyright © Yannick RUB