Qu'est-ce que ATRIUM Section Psychologie ???

Bienvenue dans la section Psychologie des sites ATRIUM. Composée de travaux divers concernant l'historique de la discipline, les méthodologies, la psychologie sociale ou la question de l'intersubjectivité, la psychologie de l'enfant et la psychopédagogie, des biographies d'auteurs célèbres... nous ferons une place grandissante à la pédagogie dans cette section.

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> Psychologues

Apostel Léo (Philosophe et logicien belge)

 
 

Logicien renommé, élève de Carnap et grand connaisseur du pragmatisme de Perelman, Léo Apostel appartient, avec Bresson, Gréco, Grize et Papert, à ce petit groupe de collaborateurs non genevois qui ont accompagné Piaget tout au long de l’aventure du Centre international d’épistémologie. Chacun de ces auteurs a contribué par sa propre personnalité scientifique et ses intérêts particuliers de recherche, non pas à modifier les conceptions du fondateur de l’épistémologie génétique, mais à en explorer les conséquences dans des directions non toujours aperçues par lui.

De toute l’équipe des compagnons de Piaget, Apostel est certainement celui qui, au départ, était le plus éloigné des thèses constructivistes. Sa formation en logique, en théorie de l’argumentation et en philosophie analytique ne l’aurait peut-être jamais conduit à croiser le chemin de Piaget si celui-ci n’avait eu besoin d’un bon connaisseur de cette philosophie pour donner au Centre une dimension réellement scientifique, c’est-à-dire ouverte à toutes les hypothèses possibles en ce qui concerne la nature des connaissances, pour autant que leurs défenseurs s’engagent à les soumettre à l’épreuve des faits. Dans les recherches qu’il réalisera dans ce cadre, Apostel se distinguera par l’insistance mise sur des définitions les plus claires possibles des notions utilisées, ainsi que par des études critiques approfondies sur les travaux théoriques les plus avancés en rapport avec les différentes sciences de la connaissance (la logique, la sémiologie, l’intelligence artificielle, etc.).

En ce qui concerne le premier type d’apports, la façon dont il poussait son interlocuteur, Piaget compris, dans ses derniers retranchements afin que celui-ci précise de manière maximale sa pensée avait quelque chose à la fois de socratique et de pathétique: de socratique, parce qu’Apostel traquait de façon redoutable les lacunes ou les imprécisions de la pensée; mais aussi de pathétique, parce qu’il semblait conserver de ses premières amours intellectuelles la croyance en l’existence de définitions absolument claires et distinctes. 

Pourtant c’est avant tout par ses études critiques et par sa grande connaissance des théories formelles en logique et en épistémologie qu’Apostel a contribué aux efforts collectifs du centre. Sa grande curiosité intellectuelle lui a permis de réaliser dès la fin des années cinquante des études théoriques incluant des notions d’avant-garde, comme celle de système ouvert ou celle d’auto-organisation. Une première étude sur "Equilibre, logique et théorie des graphes" fut ainsi publiée dans le volume deux des Etudes d’épistémologie génétique; une seconde, sur "Structure et genèse", le fut dans le volume quinze des mêmes études. Un dessein commun les sous-tend: tirer des théories formelles les plus avancées des instruments pour l’élaboration d’une logique dialectique ou d’une théorie formelle d’où puisse se déduire tout processus évolutif, et plus particulièrement la genèse des systèmes cognitifs.

 

Retour au sommaire

 
 

Sources

- Jean Piaget, Cheminements dans l'oeuvre scientifique, sur CD, Delachaux&Niestlé

 

Liens internet

     
 
Votre site ici !!! Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...
 
 
Copyright © Yannick RUB