Qu'est-ce que ATRIUM Section Mythologie et Religion ???

Bienvenue dans la section Mythologie et Religion des sites ATRIUM. Nous vous souhaitons un bon voyage, parsemé d'étapes situées entre mythologie classique et légendes modernes. Un voyage qui vous emmènera dans les bois les plus sombres de Colchide, qui vous fera traverser l'empire glacé du Niflheim ou le pays de feu du Muspelheim, mais un voyage qui vous fera aussi découvrir l'enchantement de l'Olympe, les ravissements du Valhalla ou les charmes des montagnes sacrées du Japon... Nous nous intéresserons également aux grandes religions de la planète, à leurs us et coutumes et à leurs fondements...

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> La mythologie grecque

Le héros mythique
 
 

Les héros font l'objet d'une véritable vénération, souvent au même titre que les Dieux, et des cultes particuliers leurs sont rendus. On peut dénombrer environ six grands cycles héroïques. Ces histoires, qui forment six ensemble cohérents de récits d'aventures, ont inspiré un large éventail d'oeuvres littéraires. On peut par exemple relever les récits relatifs aux aventures de Jason (l'expédition des Argonautes) le cycle thébain (Oedipe, Antigone par exemple), le cycle des Atrides (Tantale, le siège de Troie par exemple), les aventures d'Héraclès, celles de Thésée, et enfin les aventures d'Ulysse

Le héros se rattache souvent à un territoire, un peuple. En effet, chacun voulait avoir "son" héros, sorte de symbole national ou régional. C'est le rôle que tinrent des héros comme Thésée (pour les Athéniens) ou les Labdacides (pour les Thébains). Une fois reconnu vainqueur le héros apparaît comme le sauveur du peuple, il lui arrive même d'accéder au trône (tel Oedipe à Thèbes).

En quoi se distinguent les héros du commun des mortels ? Ils ont tout d'abord une série de signes distinctifs, ensuite ils sont, en général, de lignage divin ou semi-divin. Ainsi Achille est le fils de la déesse de la mer (Thétis); Ulysse compte Hermès dans sa lignée maternelle. Le destin des héros est souvent lié aux prophéties des oracles, ce sera le cas d'Oedipe et de Persée, prophéties menaçantes pour le père ou le grand-père, ces derniers condamnant alors le héros futur à périr. Le héros potentiel est alors forcé de vivre reclus, jusqu'au jour où, reconnu, il accomplit des exploits et des aventures dignes de sa valeur. Il combat des monstres: Sphinx, Méduse, Cerbère et autre Hydre de Lerne.

Les exploits des héros sont surhumains, et c'est bien ce qui fait d'eux des héros, mais le caractère humain reprend souvent le dessus, parfois en bien et parfois en mal. Ainsi c'est une ruse toute humaine qui permet à Achille d'imaginer la machination du cheval de Troie. C'est bien par son courage, sa lucidité, son ingéniosité, sa force, sa loyauté et son intelligence que le héros se hisse au dessus de ses semblables et approche le divin. 

Tant de vertus, et pourtant une fin souvent tragique. Mais une fin qui est souvent le résultat d'une traîtrise. Il en est ainsi d'Achille qui est tué par derrière par Pâris (au courant du point faible du héros: le fameux talon). Il en est de même pour Héraclès, trahit par sa femme Déjanire qui lui fait revêtir une tunique empoisonnée. Mais le héros ne meurt pas dans l'oubli, il peut être porté dans l'Olympe (tel Héraclès) ou placé parmi les constellations (tel Persée).

Nous verrons par la suite une série de héros, nous vous renvoyons donc aux pages consacrées à ceux-ci. 

 

Retour au sommaire

 
 
 

Source

- La Mythologie, Edith Hamilton, Marabout 1978

- Les grands figures des mythologies, Fernand Comte, Bordas 1999

- Encyclopédie Universalis © 1998 Encyclopædia Universalis France S.A. 

 

 
 Liens Internet      
 
 Votre site ici !!! Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...
       
 
Copyright © Yannick RUB