Qu'est-ce que ATRIUM Section Mythologie et Religion ???

Bienvenue dans la section Mythologie et Religion des sites ATRIUM. Nous vous souhaitons un bon voyage, parsemé d'étapes situées entre mythologie classique et légendes modernes. Un voyage qui vous emmènera dans les bois les plus sombres de Colchide, qui vous fera traverser l'empire glacé du Niflheim ou le pays de feu du Muspelheim, mais un voyage qui vous fera aussi découvrir l'enchantement de l'Olympe, les ravissements du Valhalla ou les charmes des montagnes sacrées du Japon... Nous nous intéresserons également aux grandes religions de la planète, à leurs us et coutumes et à leurs fondements...

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> La mythologie grecque

Alphée et Aréthuse
 
 

Seul Ovide raconte en entier cette histoire et il n’y a rien de marquant à relever dans sa manière de la relater. Les vers qui servent d’épilogue à ce conte sont dus au poète alexandrin Moschos.

Dans l’île d’Ortygie, tout près de Syracuse, la plus grande ville de Sicile, se trouve une fontaine sacrée appelée Aréthuse. Jadis cependant, ce nom ne désignait pas une fontaine ni même une Néréide, mais bien une chasseresse jeune et belle et disciple d’Artémis. Tout comme sa déesse favorite, elle éprouvait une aversion profonde pour les hommes et comme elle encore, elle aimait avec passion la chasse et la vie libre de la forêt. Un jour, lasse et hors d’haleine d’avoir poursuivi le gibier, elle s’arrêta au bord d’un clair ruisseau ombragé par des saules. On ne pouvait rêver meilleur endroit pour se baigner. Aréthuse laissa tomber ses vêtements et se glissa dans l’onde fraîche et délicieuse. Pendant quelques instants, elle nagea paresseusement dans une paix absolue; puis, elle crut sentir une agitation dans les profondeurs de l’eau. Effrayée, elle sauta sur la berge et alors elle entendit une voix:

« Pourquoi tant de hâte, ma belle? » Sans un regard en arrière, elle quitta au plus vite le ruisseau et courut avec une célérité décuplée par la peur vers le refuge des grands bois. Mais elle était poursuivie, et par quelqu’un de tout aussi rapide qu’elle-même sinon davantage. L’inconnu lui cria d’interrompre sa course; il lui dit qu’il était le dieu de la rivière, Alphée, et que seul l’Amour le portait à cette poursuite. Mais elle ne voulait rien entendre; elle n’avait qu’une pensée, lui échapper. Ce fut une longue course mais son issue ne fut jamais en doute; il pouvait courir beaucoup plus longtemps qu’elle. Épuisée, Aréthuse implora la déesse et ce ne fut pas en vain. Artémis la changea en fontaine, puis fendit la terre de telle façon qu’un tunnel relia soudain, par-dessous la mer, la Grèce à la Sicile. Aréthuse y plongea et émergea dans l’île d’Ortygie, et le lieu où jaillit sa fontaine est sacré, il est dédié à Artémis. Mais même alors elle ne put se libérer d’Alphée. La légende nous dit que le dieu, reprenant sa forme de fleuve, la suivit dans le tunnel et c’est pourquoi aujourd’hui encore ses eaux vont se mêler à celles de la fontaine. On dit aussi que souvent on y voit des fleurs venues de Grèce, et qu’une coupe de bois jetée dans l’Alphée, en Grèce, réapparaît dans le puits d’Aréthuse, en Sicile.

Les eaux d’Alphée creusent leur chemin bien au-dessous du

fond de la mer,

A la fontaine d’Aréthuse elles portent des présents de noces,

des fleurs et des feuilles.

L’Amour, ce fripon, ce brandon de discorde, a d’étranges

formules,

Par sa magie, il a fait plonger une rivière.

 

Retour au sommaire

 
 
 

Source

- La Mythologie, Edith Hamilton, Marabout 1978

- Les grands figures des mythologies, Fernand Comte, Bordas 1999

- Encyclopédie Universalis © 1998 Encyclopædia Universalis France S.A. 

 

 
 Liens Internet      
 

 Mythologie

La quête de la Toison d'or
  L'aventure commence pour Jason et ses compagnons Argonautes...

       
 Votre site ici !!! Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...
       
 
Copyright © Yannick RUB