Qu'est-ce que ATRIUM Section Mythologie et Religion ???

Bienvenue dans la section Mythologie et Religion des sites ATRIUM. Nous vous souhaitons un bon voyage, parsemé d'étapes situées entre mythologie classique et légendes modernes. Un voyage qui vous emmènera dans les bois les plus sombres de Colchide, qui vous fera traverser l'empire glacé du Niflheim ou le pays de feu du Muspelheim, mais un voyage qui vous fera aussi découvrir l'enchantement de l'Olympe, les ravissements du Valhalla ou les charmes des montagnes sacrées du Japon... Nous nous intéresserons également aux grandes religions de la planète, à leurs us et coutumes et à leurs fondements...

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> La mythologie grecque

Les amazones
 
 

Les Amazones sont des guerrières mythiques grecques. Ce sont de véritables anti-hommes, dans l’Iliade (VI,186) on les appelle les Antianeirai. Elles sont à la fois égales aux hommes et ennemies de ceux-ci. Les Amazones auraient habité aux confins des terres habités, leur cité était entièrement gouvernée par des femmes, elles composaient également l’armée. Les hommes n’étaient  tolérés que pour les travaux serviles. Ces « dévoreuses de chairs » (Eschyle, Suppliantes, 287), ces « tueuses de mâles » (Hérodote, IV, 110) ont toujours hanté l’esprit des Grecs. Pour assurer leur descendance, les Amazones s’unissent une fois par année avec les hommes des peuplades voisines, elles ne choisissent d’ailleurs que les plus beaux ; Strabon nous apprend que ces unions ont lieu de nuit afin que les partenaires ne puissent se reconnaître. Donc, nos chères Amazones faisaient en fait la guerre pour se reproduire…les vaincus payaient leur défaite en nature en quelque sorte…

 

Lors de la naissance de leurs enfants, les Amazones tuent les mâles ! Parfois elles se montrent moins radicales en les aveuglants ou en les rendant boiteux pour qu’ils ne soient plus qu’une…réserve de semence (Diodore, II, 45). Les filles se font couper un sein pour ne pas être gênées lors du tir à l’arc.

On dit qu’elles descendent du dieu de la Guerre, Arès, et de la nymphe Harmonie (qui était pourtant très pacifique, mais les Amazones tenaient beaucoup plus de leur père, joli paradoxe, non ?). Certains disent qu'Aphrodite était leur mère, ou encore Otréré, fille d'Arès. 

Les Amazones, avec Myrina à leur tête, écraseront les Atlantes, occuperont Gorgone et la plus grande partie de la Libye. Elles allèrent même jusqu’en Egypte selon Diodore (III, 54). Elles portèrent secours à Priam lors de la guerre de Troie, Achille réussira à blesser la cheffe amazone, Penthésilée, mais au moment de l’achever il en tombe amoureux (Iliade, III, 189), ce qui n’empêche pas qu’elle mourra de la blessure qu’il lui a faite (un bouffon qui trouvait ça drôle, Thersite, se fit défoncer le crâne par Achille. Ce dernier n’était pas réputé pour son humour, dommage ça aurait évité bien des malheurs).Héraclès les combattra : il devait rapporter la ceinture d’Hippolyte, Reine des Amazones, à Eurysthée dont la fille, enfant gâté, voulait un cadeau spécial pour épater ses amies. La Reine se proposa de la lui offrir, mais Héra ne vit pas la chose ainsi et poussa les Amazones à croire qu’Héraclès  voulait enlever Hippolyte ; elles assaillirent alors le héros qui, sans égard pour la bonne intention première d’Hippolyte, tua la Reine et réussit ensuite à se défaire des Amazones. 

Elles envahirent aussi l’Attique, le pays qui entoure Athènes, après le rapt d’Antiopè (l’une d’entre elles) par Thésée, elles durent finalement céder lors de la bataille qui les opposa aux grecs et durent signer la paix (Plutarque, Vie de Thésée, 26-28).

Les amazones ont-elles vraiment existé ? Peu importe après tout, ce qui est important c’est que l’histoire des Amazones représente à la fois le sentiment de culpabilité de la société hyper masculine de l’époque et la peur d’une séparation irrémédiable des sexes ou encore d’une soumission des hommes aux femmes.

 

Retour au sommaire

 
 
 

Source

- La Mythologie, Edith Hamilton, Marabout 1978

- Les grands figures des mythologies, Fernand Comte, Bordas 1999

- Encyclopédie Universalis © 1998 Encyclopædia Universalis France S.A. 

 

 
 Liens Internet      
 
 Votre site ici !!! Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...
       
 
Copyright © Yannick RUB