LA RÉPUBLIQUE DE WEIMAR

La République de Weimar est le nom donné au régime politique que connut l'Allemagne de 1919 à 1933, parce que l'Assemblée qui vota la Constitution se réunit dans cette ville. L'Allemagne allait devenir un État parlementaire et dès le 11 novembre 1918, il n'y avait plus ni empereur ni Empire.

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> Histoire Contemporaine >>> La République de Weimar

Conclusion

 
 

En 1932, la totalité des moyens de production reste détenue par moins de 12 % de la population. La démocratie à l'occidentale que voulait promouvoir les républicains de Weimar exigeait une intégration de couches sociales de plus en plus larges par une participation accrue aux bénéfices du système. Aux classes moyennes, exclues dès la crise économique de 1921-1923 par une inflation qui détruit à la fois leurs moyens d'existence et leur foi dans le pouvoir en place, s'ajoutent progressivement les masses ouvrières déçues par la détérioration de leur situation et l'évolution politique du pays où les privilégiés de l'ancien régime retrouvent, voire développent leur puissance.

En définitive, il ne pouvait y avoir de démocratie en Allemagne sans une réforme profonde des structures de la société. Réforme impossible puisque les gouvernants de Weimar, divisés en marxistes réformistes, libéraux, chrétiens, s'opposaient sur les problèmes fondamentaux de la propriété, de la liberté, de la religion. Les partis au pouvoir ne pouvaient se mettre d'accord que sur des compromis dépendant du rapport de forces face à deux idéologies structurées et dynamiques : le communisme et le national-socialisme, toutes deux hostiles au régime de Weimar. De plus ce régime n'a pas su répondre à la question fondamentale de l'identité allemande lorsque se développe une frustration profonde née de la défaite et du " diktat " de Versailles. A cela il faut ajouter l'attitude souvent peu compréhensive des démocraties occidentales envers la jeune démocratie allemande.

     

Page précédente

Retour au sommaire

 
 
 

Sources :

 - Peukert, La République de Weimar, Années de Crises de la Modernité, Aubier, Paris, 1995.

- Richard L., La Vie quotidienne sous la République de Weimar, Hachette, Paris, 1983.

- Thalmann R., La République de Weimar, collection "Que Sais-Je ?", P.U.F., Paris, 1986.

- Encyclopédie Universalis © 1998 Encyclopædia Universalis France S.A. 

- Dictionnaire historique, D.Vallaud. Fayard 1995

- Nicolas Chalmin, Textes sur la République de Weimar

- Encyclopédie Hachette, éd.2001

 
Copyright © Yannick RUB