SOMMAIRE - Canton de Neuchâtel

En ce qui concerne l'histoire du canton de Neuchâtel, nous avons choisi dans ce dossier de la commencer aux alentours de l'an mil. Les documents écrits font défaut de 800 à 998 (date de la fondation du prieuré de Bevaix); on trouve pour la première fois mention de la ville de Neuchâtel dans un acte de Rodolphe III, roi de Bourgogne, en 1011. De la fondation de la ville de Neuchâtel au Traité de Paris signé par Frédéric-Guillaume IV en 1857... Un dossier en construction.

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> Divers >>> Histoire Suisse >>> Histoire cantonale >>> Canton de Neuchâtel

 La maison de Fenis

 
 

Un certain comte Othon de Champagne, désireux de s’approprier les terres de l’autre côté du Jura, côté suisse donc, se mit à menacer les propriétés de l’empereur Conrad le Salique. La légende raconte que Conrad vint dans ses terres « suisses » et mit le feu à la ville de Neuchâtel en 1033.  Conrad le Salique était alors accompagné d’un certain Ulrich de Neuchâtel en Bourgogne auquel il aurait donné les terres de Neuchâtel et Fenis. 

On peut cependant mettre en doute nos sources, il s’agirait d’une erreur du chroniqueur Boave. Il y eut cependant bel et bien un seigneur de Fenis, il était rattaché à la terre de Vinelz vers Erlach près de Bienne. On ignore comment les biens d'Irmengarde étaient venus en possession de ces petits nobles régionaux. Le château des Fenis était de petite taille mais régnait sur une large terre (qui s’étendait sur Fenis, Lignières, Diesse, Gleresse, Bienne, Granges, Bettlach, Arconciel...). Au cours des campagnes durant lesquels les Fenis s’emparèrent de ces territoires, on pense qu’ils seraient venus jusqu’à Neuchâtel et qu’ils occupèrent alors le château. On pense que les Fenis furent également les fondateurs de l'abbaye Saint-Jean de Cerlier.

Ulrich I de Neuchâtel fut le principal représentant des Fenis, il avait comme proche parent un évêque de Bâle et un évêque de Lausanne (ce qui prouve la valeur et la reconnaissance dont jouissait la famille des Fenis). C’est de cette maison que celle de Neuchâtel va émerger vers 1150.  

     

Page précédente

Page suivante

 
 
 
Liens internet...      
       
Votre site ici !!! Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...    
       
 
Copyright © Yannick RUB