SOMMAIRE - Canton de Neuchâtel

En ce qui concerne l'histoire du canton de Neuchâtel, nous avons choisi dans ce dossier de la commencer aux alentours de l'an mil. Les documents écrits font défaut de 800 à 998 (date de la fondation du prieuré de Bevaix); on trouve pour la première fois mention de la ville de Neuchâtel dans un acte de Rodolphe III, roi de Bourgogne, en 1011. De la fondation de la ville de Neuchâtel au Traité de Paris signé par Frédéric-Guillaume IV en 1857... Un dossier en construction.

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> Divers >>> Histoire Suisse >>> Histoire cantonale >>> Canton de Neuchâtel

 L' Europe et le royaume de Bourgogne autour de l'an mil  

 
 

Le passage des Burgondes, peuple venant des pays scandinaves et établit dans la région de Worms en Allemagne, au VIe siècle a laissé des traces dans le Pays de Neuchâtel. Des tombes ont été retrouvé à Serrières et au Châtelard de Bevaix.

Près de deux siècle avant l’an mil, Charlemagne avait réuni presque l’ensemble de l’Europe en un véritable empire. Mais en 814, il meurt. La situation se dégrade alors, et en 843, au traité de Verdun, l’empire se fractionne en trois partie : Ce que l’on pourrait appeler la France revient à Charles le Chauve, la partie centrale (la fameuse Lotharingie) qui s’étend de la mer du Nord à la mer méditerranée et qui est une sorte de frontière entre les deux autres parties, revient à Lothaire. Les terres allemandes seront la possession de Louis le Germanique. De 800 à 998 les documents sur Neuchâtel font défaut, les premières traces écrites correspondent à la fondation de du prieuré de Bevaix. Pour combler ce "trou historique" nous ferons appel aux documents des régions et des pays voisins.

Aux alentours de l’an mil, la Lotharingie a disparu. Dans le sud de la France s’est implanté le royaume de Bourgogne (ou royaume d’Arles). C’est dans ce royaume que se situe la naissance de Neuchâtel. L’un des souverains bourguignons est couronné roi en 990 à Lausanne, il s’agit de Rodolphe ou Raoul III dit le fainéant ou l’ignard…Ce sera lui le "fondateur" de Neuchâtel. En 1011, Rodolphe III offre à son épouse Irmengarde la place fortifiée de Neuchâtel, nous y revenons dans le document consacré à la fondation de Neuchâtel. En 1032 le dernier roi de Bourgogne disparaît, déjà deux ans plus tard Eudes de Champagne assiège Neuchâtel...

     

Page précédente

Page suivante

 
 
 

 Liens en rapport

   
       
Franc: Charlemagne: L'homme et l'empereur  
      Simple page
Empire Franc: Émiettements de l'Empire franc et féodalité  
      Simple page
Empire Franc: Les invasions ennemies  
      Simple page
Empire Franc: Les successeurs de Charlemagne  
      Simple page
Empire Franc: L'empire s'émiette  
      Simple page
Littérature: Éginhard: Extraits de Vie de Charlemagne  
      Simple page
Liens internet...      
       
Votre site ici !!! Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...    
       
 
Copyright © Yannick RUB