SOMMAIRE - Divers

La rubrique Divers regroupe divers travaux et dossiers relatifs à des sujets variés ou spécifiques. Ainsi, par exemple, un important dossier consacré à l'Histoire de la Suisse, un index de personnalités historiques, des chronologies, des dossiers d'histoire économique, d'introduction aux études historiques ou de didactique de la discipline.

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> Divers >>> Les Grands Noms de l'Histoire

Henri IV Le Grand (13 décembre 1553-14 mai1610)

 
 

Henri IV fut Roi de France de 1589 au 14 mai 1610. En1572, Henri de Bourbon devient roi de Navarre à la mort de sa mère, Jeanne d’Albret. Le 18 août 1572, il épouse à Paris Marguerite de Valois, la sœur du roi de France, Charles IX. Quatre jours plus tard, alors que, dans Paris, on égorge, on défenestre et on passe au fil de l’épée les huguenots dans la nuit de la Saint-Barthélemy, il doit abjurer sa foi protestante pour sauvegarder sa vie. Pendant quatre ans, il est une sorte de prisonnier au Louvre. 

En 1584, le duc d’Anjou (dernier des fils d'Henri II) meurt alors qu'Henri III, son frère, n’a pas de descendant mâle. Cette mort fait de lui, roi de Navarre et huguenot, l’héritier « de jure » du trône de France. Le 1er août 1589, Henri III lui-même, dernier des rois de France de la maison de Valois, meurt en le désignant à nouveau comme son successeur. Il lui reste à conquérir ce trône que la Ligue catholique lui refuse. C’est près de quatre ans plus tard, que le 25 juillet 1593 à Saint-Denis, il abjure le calvinisme. Le 27 février 1594, il est sacré à Chartres. Enfin, le 22 mars 1594, il entre dans Paris. Le roi a conquis son royaume, il lui reste à régner sur un peuple déchiré et ruiné par près de quinze ans de guerres civiles. Guerres civiles que prolongent encore les guerres étrangères. Après la victoire sur les Espagnols à Amiens en 1597, le traité de Vervins, le 2 mai 1598, ramène la paix entre la France et l’Espagne. Un mois et demi avant cette paix, le 13 avril, Henri a accordé l’édit de Nantes qui maintient la religion catholique comme religion d’Etat, mais qui accorde aux protestants la liberté de leur culte. Le roi se donne, d’année en année, tous les moyens de conforter son pouvoir. Il impose son autorité dans les provinces et est implacable, lorsque des complots tentent d’ébranler son pouvoir. 

Autour de lui, des collaborateurs comme Rosny, que le roi fait duc de Sully, restaurent les finances publiques ; Barthélemy de Laffemas développe les manufactures. Au-delà des liaisons qu’il a avec Gabrielle d’Estrée, Jacqueline de Bueil, Henriette d’Entragues, Charlotte des Essarts et avec tant d’autres, il assure, après que son mariage avec Marguerite de Valois a été cassé par Rome en 1599 et qu’il se soit remarié avec Marie de Médicis, sa succession. Seules les prétentions de l’empereur menacent la France, lorsque tout à coup, le 14 mai 1610, Ravaillac plonge son couteau dans la poitrine du roi, faisant ainsi de Louis XIII, âgé de 9 ans, l’héritier du trône de France.

« Vive Dieu, vous n'auriez pu me mander rien de plus agréable que le plaisir que vous trouvez à lire. Plutarque me sourit toujours d'une fraîche nouveauté. L'aimer, c'est m'aimer, car il a été l'instituteur de mon bas âge. Ma bonne mère, à qui je dois tout, avait une préoccupation fort grande à veiller à ma conduite, ne voulant pas, disait-elle, faire de son fils un illustre ignorant. Elle me mit ce livre entre les mains quand je n'étais guère encore qu'un enfant à la mamelle. Il a été comme ma conscience, il m'a dit à l'oreille beaucoup de ces conseils qui font l'honnête homme, beaucoup de maximes excellentes pour ma conduite personnelle et celle de mes affaires. » (Lettres de Henri IV.)

     

Retour au sommaire des Grands Noms de l'Histoire

 
 
 

 

 
Liens Atrium      
       
 Votre site ici !!! Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...
       
 
Copyright © Yannick RUB