SOMMAIRE - Histoire Suisse

Nous vous proposons ici un petit voyage au travers de l'histoire de la Confédération helvétique. Cette rubrique est composée de nombreux dossiers, mini-dossiers et d'un grand nombre de simples pages.  Cette rubrique est particulièrement fournie et regroupe un nombre de textes toujours grandissant, vos travaux sont les bienvenus !!!

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> Divers >>> Histoire Suisse >>> 1394-1536: L'heure de la puissance

 Une politique d'axes routiers: coups de poing bernois

 
 

Cette prise de conscience des possibilités offertes par les mutations et le développement du commerce international s’est traduite par des réactions concrètes, tant à Berne qu’à Zurich.

La protection des axes routiers et donc la sécurité du trafic devenait un point essentiel de la politique des deux cités. Maintenir la continuité et la permanence du courant d’échanges reliant Bâle et le Rhin supérieur à Genève et son débouché rhodanien assurait la prospérité et la cohésion des villes suisses. 

On peut ainsi s’expliquer la hardiesse bernoise, 60 ans plus tard, face à Charles le Téméraire. Après la conquête, au nom de l’Empire, de l’Argovie en 1415, les Confédérés se refusèrent à restituer les conquêtes une fois la réconciliation entre le duc et le roi intervenue (7 mai 1415). Sigismond renonça et laissa l’Argovie à ses nouveaux maîtres (pour 10'000 florins). 

Pacifique également fut l’action menée par les cantons d’Uri et d’Obwald vers Milan et la plaine lombarde. Politique pacifique qui n’en recouvrait pas moins des intentions précises, n’excluant d’aucune façon la poursuite du même but par d’autres moyens.

     

Page précédente

Page suivante

 
 
 

Liens internet

     
 
Votre site ici !!!   Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...
 
 
Copyright © Yannick RUB