SOMMAIRE - Histoire Suisse

Nous vous proposons ici un petit voyage au travers de l'histoire de la Confédération helvétique. Cette rubrique est composée de nombreux dossiers, mini-dossiers et d'un grand nombre de simples pages.  Cette rubrique est particulièrement fournie et regroupe un nombre de textes toujours grandissant, vos travaux sont les bienvenus !!!

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> Divers >>> Histoire Suisse >>> 534-1394: Les racines de l'indépendance

 La guerre de Berthoud et l'antagonisme des classes

 
 

Le comte de Kybourg tenta une attaque nocturne contre la ville de Soleure (alliée de Berne et ville impériale comme elle). Berne réagit militairement, ce fut la « guerre de Berthoud » ou « de Kybourg », elle se termina en 1384. Les Confédérés prirent part aux discussions de paix, mais ce ne fut pas le cas du duc Léopold qui du rester à l’écart de celles-ci, n’ayant pas eu le temps d’intervenir militairement pour soutenir les Kybourg. Berne étendit encore sa domination, elle acheta aux Kybourg Berthoud et Thoune. La guerre de Berthoud est intéressante en ce qu’elle nous montre ce qui faisait obstacle aux prétentions habsbourgeoise dans nos régions : les villes !

La situation de beaucoup de familles de petites et de moyenne noblesse est à l’image de celle des Kybourg : déchirements internes, situation économique délicate, une puissance politique en plein déclin. Ce déclin fait survenir un antagonisme des classes, les nobles s’en prennent à l’élément communal (en pleine ascension), l’attaque de Rodolphe II de Kybourg contre Soleure est typique de cet antagonisme. Dans ce contexte, la Charte des prêtres (qui oblige les nobles à prêter allégeance aux Confédérés) est très mal acceptée. 

Cette situation est générale dans l’Empire, les nobles et les princes s’opposent de plus en plus aux villes ; ces dernières se constituent alors en ligue : Ligue de la Décapole (1354), réunissant les villes d’Alsace, Ligues des villes souabes (1376), Ligue du Rhin moyen (1381) et celle qui nous intéresse particulièrement : la Ligue de Constance (1385), qui réunissait Berne, Zurich, Soleure, Zoug s’alliant à des villes souabes, rhénanes et franconiennes (les Waldstaetten restant à l’écart).

     

Page précédente

Page suivante

 
 
 

Liens internet

     
 
Votre site ici !!!   Ecrivez-nous pour ajouter votre site à nos pages...
 
 
Copyright © Yannick RUB