LE FASCISME

Refusant le libéralisme issu de la philosophie des Lumières du XVIIIe siècle, le fascisme se caractérisa par la mise en place d'un Etat totalitaire à parti unique, la négation de la lutte des classes par le corporatisme, un nationalisme exalté et l'obéissance absolue à un chef charismatique, exemple typique de l'état que mis en place Mussolini en Italie de 1922 à 1945. L'usage du mot s'est étendu à l'ensemble des régimes dictatoriaux de droite.

 

Retour au sommaire

Sommaire >>> Histoire Contemporaine >>> La Seconde Guerre mondiale >>> Le fascisme

Les événements de novembre 1923

 
 

Profitant de la colère provoquée en Allemagne par l’occupation de la Ruhr, par l’inflation, par l’esprit revanchard et les problèmes économiques, Adolf Hitler organisa un putsch en compagnie du maréchal Ludendorff. Les événements se déroulèrent pendant les journées du 8 et du 9 novembre.

L’entreprise fut un échec qui valu à Hitler d’être condamné à 5 ans de prison, en réalité il ne fut emprisonné que pendant 13 mois dans la forteresse de Landsberg. C’est durant cette période qu’il écrivit son livre, qui allait devenir la véritable bible du nazisme : Mein Kampf, il sera publié dès 1925 (premier tome ; le second en 1926). Suite au putsch le NSDAP fut interdit.

Mais Hitler, malgré son échec, s’était désormais fait un nom et le chemin du succès lui était ouvert. Il ne tarda pas à recomposer son Parti et à remporter les élections par le suffrage universel…

 
 
 
 
 
 
Copyright © Yannick RUB